Surpoids chez l'adolescent

Son surpoids vous inquiète ? Sa silhouette s'arrondit beaucoup et elle semble mal dans sa peau. Comment l'aider ?

Surpoids chez l'adolescent

Les rondeurs à l'adolescence sont courantes : le corps des adolescents change et gagne en masse corporelle, avant de pousser en centimètres. Autrement dit, il ne faut pas s'affoler en voyant des formes apparaître, surtout chez une jeune fille. Toutefois, il faut bien faire la distinction entre ces rondeurs, qui apparaîtront à mesure que votre enfant va grandir, et l'obésité, véritable problème de santé qui nessécite une prise en charge médicale.

Soyez donc vigilante : observez votre ado pour vérifier que ces rondeurs s'effacent au fil des mois, et surtout que cette nouvelle silhouette ne s'accompagne pas d'un mal-être. Son rapport à l'alimentation est un indice : un enfant qui se sent mal dans sa peau cristallise son angoisse autour de la nourriture. Difficultés à passer le cap de l'âge adulte, chagrin d'amour, problèmes relationnels à l'école, voire d'agression sexuelle dans les cas les plus graves, peuvent s'exprimer à travers des troubles alimentaires compulsifs, s'ils ne peuvent se dire avec des mots.

Si elle vous semble triste, refermée, n'hésitez pas à aborder le sujet, avec tact et douceur : " j'ai remarqué que tu mangeais beaucoup ces temps-ci, y a-t-il quelque chose qui ne va pas ? Est-ce que je peux t'aider ? " Oubliez la consultation chez un nutritionniste, qui ne ferait que mettre l'accent sur la nourriture et l'entraînerait dans la spirale infernale des régimes. Si elle souffre, c'est la tête qui faut soigner avant le corps. Le psychologue décidera de lui-même si un suivi diététique est nécessaire.

Par ailleurs, réfléchissez avec elle à la mise en place d'une alimentation équilibrée et d'un exercice physique régulier. Répétez-lui qu'elle est jolie et encouragez-la à pratiquer des activités (théâtre, dessin, etc.) qui développeront sa créativité et lui permettront d'acquérir de l'assurance, plutôt que de privilégier les séances shopping qui la confronteront à un miroir. Elle appréciera votre soutien et se sentira moins seule.

Les conseils. Vérifiez que cette prise de poids n'est pas le signe d'un dysfonctionnement familial : vos repas sont-ils bien pris en commun dans une atmosphère agréable ? Si votre ado prend ses repas seul, sur le pouce, préparés à la va-vite, son poids ne peut qu'en pâtir.

Si elle refuse de consulter, n'insistez pas sur le moment, mais revenez à la charge assez rapidement. Il est vraiment essentiel de lui faire comprendre que si elle mange autant, c'est qu'il y a une souffrance qui cherche à s'exprimer et qu'elle a besoin d'être épaulée sur le plan psychologique.